Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi l'un des prochains attentats pourrait viser les homos

Parce que le rapport des fanatiques à la question relève de l'exorcisme depuis toujours. Les Ames douces ont toujours été en première ligne quand il a fallu sacrifier quelqu'un pour effrayer la foule.

Mais aussi et surtout parce que l'Occident, sous houlette américaine comme de coutume, a eu la sottise de montrer dernièrement que la question avait une importance absolument cruciale à ses yeux, et qu'Obama a sillonné le Tiers-Monde récemment avec ce thème dans sa besace. Quiconque toucherait au mariage gay, au drapeau arc-en-ciel, etc, se rendrait coupable de sacrilège antilibéral. C'est tellement malin que même le Pape a renoncé à montrer son indulgence pour ne pas hérisser les nations pauvres, sujettes à la tentation de la raideur anti-chrétienne sur ce thème.

On nous raconte que l'un des fuyards des attentats de Paris fréquentait les bars gays de Bruxelles. L'idée qu'il ait pu faire du repérage en vue d'une action future n'a visiblement pas encore fait son chemin, sauf au ministère de l'Intérieur qui manque un peu d'agents sur le terrain. On préfère prétendre que ce garçon était ambigu, pas très affirmé dans ses "choix de vie", qu'il ne s'assumait pas, etc, enfin on emploie toute la rhétorique du refoulement, comme s'il s'agissait d'un cadre mal dans sa peau sexuellement et non d'un sanguinaire de la pire espèce (ce qui n'est d'ailleurs pas incompatible). La fouille à l'entrée des lieux masculins (ou féminins) devrait redoubler de précision ces temps-ci dans les capitales européennes. Quant à exhiber le drapeau arc-en-ciel, il n'est pas certain que ce sport collectif ne devienne de plus en plus risqué notamment en France, et qu'il ne perde en quelques mois la plupart de ses pratiquants. C'est à peu près ce qui est arrivé au Pacifisme allemand à partir de 1925, et d'ailleurs aux associations homosexuelles allemandes qui étaient nombreuses avant la guerre de 14 et qui organisaient de grandes fêtes, très colorées elles aussi, dont il ne reste que des photos vert-de-gris.

Partager cet article

Repost 0