Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les autistes Asperger sont de Mars et non de Vénus

L’autisme Asperger, du nom d’un spécialiste autrichien des années 40, fait souvent parler de lui parce que les parents d’autistes s’y réfèrent dans l’espoir que leur enfant appartiendra à cette catégorie à la fois maudite et bénie des « grands esprits avec une bizarrerie », dont relèvent des intelligences et des talents aussi foudroyants que ceux d’Alan Turing, Léonard de Vinci, Camille Saint-Saëns, Howard Hughes, Daniel Tammet (qui parle huit langues et récite les décimales de Pi pendant quatre heures). Sauf que si leur enfant est une fille, ils ont neuf fois moins de chances de la voir tourner ainsi parce que l’autisme Asperger est un truc principalement masculin. Et que si une fille est diagnostiquée ainsi, elle ressemble pratiquement toujours à Suzan Boyle, la chanteuse prodige de 50 ans révélée par une émission anglaise, chez qui les plumes et le maquillage sont un peu inutiles- et dont on vient de nommer la particularité clinique pour la première fois il y a quelques semaines. En outre chez les hommes, l’Asperger va de pair avec une homosexualité très fréquente et, pour tout dire, majoritaire. Eh bien personne n’étudie encore cette question en laboratoire. Les seuls qui osent manifester ce genre de curiosité sont les écrivains, et encore, tout le monde affecte de regarder ailleurs. Pour combien de temps ?

Partager cet article

Repost 0