Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour résumer, un chercheur allemand nomme Dörner s'est aperçu, en menant une étude assez complète sur une génération née sous les bombes en Allemagne, que le taux d'homosexuels semblait avoir nettement augmenté par rapport à la génération précédente. Parallèlement plusieurs études menées chez le rat montrent que les femelles soumises à des hormones de stress pendant la gestation donnent naissance à des rats mâles au comportement "féminisé" quand ce n'est pas entièrement passif.

Le problème est que pour reproduire une expérience basée sur un stress comparable à celui de la guerre à Dresde en 1944, il faudrait connaître une expérience d'une violence identique, et que toutes les tentatives de réplication chez l'homme se heurtent à un problème éthique : on ne peut pas infliger aux mères gestantes le stress et l'angoisse de la violence, même chimiquement, sous prétexte de voir quel genre d'enfants elles mettent au monde.

La reproductibilité de l'expérience chez le rat reste tout de même un élément de doute favorable.

Partager cet article

Repost 0