Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saint et Tortionnaire: que fait le Pape ?

Saint Bernardino de Sienne s'est distingué, entre autres mérites assez douteux, par la violence de ses appels au meurtre à l'égard des sodomites de Florence, qu'il a souhaité maintes fois voir écartelés, brûlés, taillés en pièces, en donnant force détails quant à la préparation du bûcher et à l'usage des instruments nécessaires. Et le tout, s'il vous plaît, en plein sermon à l'église. Tous les faits sont consignés, ses appels au meurtre ont été imprimés, diffusés, commentés, ce qui n'a pas empêché sa canonisation, six ans après sa mort, par le pape Nicolas V , lequel a en outre officiellement autorisé le roi du Portugal à prendre des esclaves parmi les vaincus de ses campagnes contre les Sarrazins, ce qui permet de jeter un doute sur la qualité de ses canonisations mais ne chipotons pas.

Bernardino ou Bernardin de Sienne était surnommé l'apôtre de l'Italie pour ses efforts de promotion des valeurs chrétiennes,( par les méthodes sus-décrites), mais certains diront que les temps étaient durs et les usages différents.

Ce qui est plus difficile à comprendre, c'est pourquoi les instances supérieures de l'Eglise catholique n'ont (encore?) jamais songé, plusieurs siècles plus tard, à dégrader publiquement, dans la mémoire officielle du Christianisme, ces personnages couverts d'honneurs religieux, en l'occurrence un tortionnaire et un esclavagiste, qui appelaient au sacrifice et au martyre d'autrui en place publique et dont on trouve encore partout portraits et médailles.

Partager cet article

Repost 0