Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On me dira qu'il n'y a pas que le sexe dans la vie. Quand il est question de certains aspects de la sexualité c'est le grand argument pour couper court au raisonnement. Il est vrai que la vie humaine ne se réduit pas à ce qui se passe dans les alcôves. Lorsqu' on voit ce qui reste de nous au cimetière, le fait de savoir avec qui nous avons couché revêt une importance extrêmement secondaire. Sauf qu'il ne s'agit pas d'une simple vanité terrestre comparable à la passion des voitures. Il s'agit de ce qui constitue la principale source de profondeur, de philosophie et de conscience chez la plupart d'entre nous: l'attirance vers autrui.

La question des inclinations d'origine génétique dépasse donc de très loin l'homosexualité. Il n'est pas impossible que le raffinement de la science en ce domaine arrive à nous faire comprendre un jour pourquoi nous aimons spontanément le sourire de Stan Laurel, les oignons, les chiens, les pièces spacieuses, les femmes blondes, les hommes bruns, les gens de grande ou de petite taille, ceux à pommettes hautes ou à mâchoire pointue. Mais l'homosexualité est un bon sujet parce qu'elle excite les imaginations, les susceptibilités, les passions, au nom de préjugés qui sont eux-mêmes intéressants à étudier.

Partager cet article

Repost 0