Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai subi, lors d'une émission de télévision, l'indignation cafarde et démagogue d'un crétin nommé Goupil, qui brandissait l'un de mes livres en regardant la caméra en coin, et qui, pour déchaîner le mépris de la jeunesse , a cru expédient d'évoquer mon "homophobie". Ce recours préventif à l'arme lourde est devenu tellement commun que je l'ai subi aussi, dans un article de Boulevard Voltaire, d'un avocat général à la retraite, au style pompeux, un nommé Bilger. Voilà qui donne une idée effrayante du Ministère public dans notre pays. Visiblement on se moque de savoir à qui l'on s'adresse, pourvu que l'on plaise à l'assistance. J'aurais pu profiter de cette émission pour froisser ma chemise à l'endroit du coeur et clouer l'imprudent sur place , mais je ne crois pas que l'on puisse imaginer une expérience plus vulgaire que de "faire son outing chez Ardisson". En revanche j'excipe volontiers de ma différence pour l'envoyer à la figure de ceux qui prétendent non seulement évacuer le débat, mais dicter, à ceux qu'il concerne, le lieu et les conditions de leur reddition.

Partager cet article

Repost 0