Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Change t-on de sexe pour le plaisir ?

Qui peut croire qu'un changement de sexe, même si on travaille dans le milieu de la télé, même si on a pour famille le moins pudique des clans du showbiz américain, est une partie de plaisir et une fantaisie de l'esprit? Il faut donc que Bruce Jenner, médaillé d'or à Montréal en 1976, 1m 90, ait vécu des heures difficiles pour en venir à cette extrémité. Ce n'est certainement pas le résultat d'un fantasme passager. Son cas médical mériterait pudeur et respect . Or le traitement de l'affaire aux États-Unis et dans le monde devient délirant comme si le changement de sexe était devenu le symptôme d'une liberté nouvelle: celle de vivre ses choix, voire ses fantasmes en envoyant tout promener. Quand on voit le visage de Jenner évoluer sur les photos depuis sa jeunesse, on n'est pas convaincu qu'il ait eu le choix, ni qu'il s'agisse d'un fantasme. Mais le tapage qui est fait autour de lui par les magazines qui prétendent que tout le monde, quel que soit son sexe à la naissance, peut avoir envie de devenir Schwartzenegger ou Madonna, n'est pas le meilleur moyen d'augmenter la tolérance à l'égard du phénomène.

Partager cet article

Repost 0